Bar

Le décor est typiquement anatolien ; poutres apparentes au plafond, plancher au sol, canapés, tapis, plateaux de cuivre, posters et photos aux murs. La terrasse en «L» sur le devant et le côté du bar, équipée de fauteuils en bambou et de canapés invite au repos et à la discussion.

Cet endroit est aussi magique par la qualité de la musique, très variée et qui s’est enrichie au fil des ans grâce aux visiteurs. Cette atmosphère multiculturelle passe par le partage des sensations et favorise de nouvelles amitiés. On y retrouve aussi la chaleur de l’accueil anatolien.

Pamir Yilmaz qui a ouvert ce bar en 1989 est un passionné des richesses historiques et naturelles de cette région, il est devenu également très impliqué dans la protection de l’environnement local.

Le Medusa Bar est avant tout un lieu de rencontre et d’échange pour passionnés du monde entier qui se retrouvent entre «amis de Patara» pour perpétuer les valeurs de la région.

Camping

Le camping est un jardin de 1000m² situé derrière le bar où l’on peut planter sa tente ou garer son camping car. Il est ouvert depuis 1989.

Il est équipé de douches et toilettes. Une cuisine peut également être accessible aux campeurs. C’est le seul camping du village.

Le prix de la nuitée est d’environ 3€ par personne.

Patara

Grâce aux fouilles archéologiques, on peut assurer que Patara existe depuis le VIIIème siècle avant Jésus Christ. Le village s’appelait Patar à l’époque Hittite et Pttara en langage lycien. Pendant la période romaine (27 av. J.-C. – 476 apr. J.- C.). Patara devient une ville importante grâce à son port. Elle a même été pendant un temps la capitale de la Lycie-Pamphylie. La ville a gardé son importance à l’époque byzantine pour des raisons religieuses. C’est en effet le lieu de naissance de St Nicolas, et St Paul apôtre, y séjourna.

Le port long de 1600 m et large de 400 m s’est progressivement ensablé, entrainant le déclin de la ville. Le sable porté par le vent a même envahit partiellement la cité, et à partir de 1500 après J.-C., Patara s’est désertifié. Aujourd’hui de nombreux vestiges sont recouverts par le sable et les fouilles actuelles permettent de les mettre à jour..

Les monuments les plus importants visibles sur ce site sont:

– L’arche de Modestus, construite à la fin du 1ère siècle apr. J.-C.
– La basilique byzantine et quelques édifices sacrés.
– La basilique byzantine et quelques édifices sacrés.
– Le théâtre adossé à la colline où l’on peut également admirer une tombe monumentale et un puits antique.
– L’ancien parlement qui a été dessablé récemment, juste en face du théâtre.

De nos jours, l’ancien port est devenu un marais.

Arrivée

L’aéroport de Dalaman se trouve à 110km à l’ouest. Par la gare routière de Dalaman (que vous pouvez rejoindre en quelques minutes en taxi de l’aéroport), prenez le bus pour Fethiye, puis achetez un ticket pour Patara et montez dans un autre bus en direction de Kas (vous descendrez au carrefour du village qui se trouve à 70km de Fethiye). Vous pouvez venir au centre du village de Patara (plus récemment appelé Gelemis) par un minibus (dolmus) ou un taxi. La distance du carrefour au centre du village est de 4 km.